adjurer


adjurer

adjurer [ adʒyre ] v. tr. <conjug. : 1>
ajurer XIIIe; lat. adjurare
Commander ou demander à (qqn) en adressant une adjuration. Je vous adjure de quitter le pays. supplier.

adjurer verbe transitif (latin ecclésiastique adjurare) Prier, supplier quelqu'un de faire quelque chose : On l'adjura de ne pas s'exposer inutilement.adjurer (difficultés) verbe transitif (latin ecclésiastique adjurare) Sens Ne pas confondre ces deux mots proches par la prononciation mais éloignés par le sens. 1. Abjurer (avec ab-) = renoncer solennellement à (une religion, une opinion). Abjurer l'arianisme. 2. Adjurer (avec ad-) = prier avec instance, supplier. Adjurer qqn de dire la vérité. ● adjurer (synonymes) verbe transitif (latin ecclésiastique adjurare) Prier, supplier quelqu'un de faire quelque chose
Synonymes :

adjurer
v. tr. Prier (qqn) instamment, conjurer (qqn) de (faire qqch). Je vous adjure de dire la vérité, de ne pas partir. Syn. supplier.

⇒ADJURER, verbe trans.
I.— S'adresser à quelqu'un (Dieu, homme) d'une manière plus ou moins solennelle et toujours pressante, pour le supplier (souvent au nom de Dieu, d'une personne ou d'une chose considérée comme sacrée) de faire ou dire ce que la situation commande. Adjurer qqn de faire qqc.
A.— [Cont. relig.] :
1. Il tremble devant ce Christ dont la face convulsée le regarde. Il l'adjure d'avoir pitié, le supplie de l'épargner, sanglote, pleure, et lorsque n'en pouvant plus, il gémit tout bas, il entend, terrifié, pleurer dans sa propre voix, les larmes des enfants qui appelaient leurs mères et criaient grâce!
J.-K. HUYSMANS, Là-bas, t. 2, 1891, p. 22.
2. Quand donc votre vie aura été changée et que vous serez enfin dans la lumière, je vous adjure, par le Dieu vivant et avec sa permission sainte, de vous manifester à moi. J'ai un désir immense de savoir ce que veut de moi mon Créateur et mon Sauveur et si je suis ou non dans sa voie.
L. BLOY, Journal, 14 févr. 1904, p. 216.
B.— [Cont. profane] :
3. Un jour, elle eut le courage d'entrer et d'adjurer solennellement le comte, au nom de sa mère, de sauver son âme en renonçant à une besogne maudite.
É. ZOLA, Madeleine Férat, 1868, p. 47.
4. Nous t'embrassons, mon cher enfant! Ta mère se joint encore à moi, encore une fois! pour t'exhorter! te supplier! t'adjurer avant ton retour d'Angleterre (...), de prendre quelque détermination courageuse...
L.-F. CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 319.
Rem. Des adv. (ex. 3) ou un style formulaire (ex. 2) donnent à adjurer à la fois la valeur de solennité et d'acte sacré.
Spéc., dans les formules d'exorcisme du rituel catholique (exorcisme proprement dit, ou formule d'exorcisme du baptême). [En s'adressant à l'Esprit mauvais pour qu'il quitte le corps du possédé, de l'enfant ou de l'adulte non encore baptisés, ou, dans le cas des possédés, pour qu'il dise qqc.] Sommer. Je t'adjure par le (var. au nom du) Dieu vivant, de...
Rem. Pour une ext. au culte israëlite, cf. adjuration ex. 5.
P. ext.
a) Dans les sc. occultes. Sommer un esprit (de paraître...) :
5. ... il entonna une sorte d'incantation singulière et impérative qu'il interrompait pour recommencer son sifflement adouci. Il disait : « Au nom de Dieu clément et miséricordieux, je t'adjure! Je t'adjure! Si tu es dedans, si tu es dehors, parais! Parais! Je t'adjure par le nom si grand que je n'ose le dire! Si tu veux obéir, parais! Si tu veux désobéir, meurs! Meurs! Meurs! »
M. DU CAMP, Le Nil, Égypte et Nubie, 1854, p. 45.
6. Apparais! Apparais!
Voici que je me penche comme un homme qui souffle sur le feu!
Je t'adjure par la terre, par le feu!
Et par la fureur de la terre qui jaillit dans la forme du feu,
Comme sous une bouche qui suce, et qui est dans le vin que l'on boit, dans le chanvre et dans le pavot, et dans la frénésie qui remplit les devins et les sorcières, et dont je suis possédé! Je t'appelle, je t'appelle!
P. CLAUDEL, Le Repos du septième jour, 1901, I, p. 808.
b) Rare. Sommer quelqu'un de faire quelque chose.
II.— Littér. [L'obj. désigne un être ayant un caractère sacré] Adjurer qqn ou qqc. Invoquer, prendre solennellement à témoin :
7. Dis-lui que je me meurs, que tu n'as plus de fils;
Tombe aux pieds du vieillard, gémis, implore, presse;
Adjure cieux et mers, dieu, temple, autel, déesse;
Pars, et si tu reviens sans les avoir fléchis,
Adieu, ma mère, adieu, tu n'auras plus de fils.
A. CHÉNIER, Bucoliques, Le Malade, 1794, p. 133.
8. J'adjure ce Dieu, aux pieds duquel depuis dix ans je me prosterne chaque jour, j'atteste ce Dieu que je vous avais fait le sacrifice de ma vie, et avec ma vie celui des projets qui y étaient enchaînés.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 703.
Prononc. :[], j'adjure []. Cf. jurer. Enq. : //.
Étymol. ET HIST. — 1. XIIIe s. « se lier (par un serment) », emploi pronom. (Vie de S. Thom., 505 ds MICHEL, D. de Norm., t. III ds GDF. : Ceo fu la fin, que tuz granterent La volenté le rei et si s'ajurerent). — 1611 (COTGR. s.v. :... to sweare earnestly unto), d'où XVe s. « Faire des injonctions impératives, conjurer » (Gloss. fr.-lat. ex Cod. 7684, ds DU CANGE s.v. adjurare : Ajurer, obtestari); début XVIe s. « id. » (J. LE MAIRE, Illustr., III ds GDF. Compl. :Par tous les Dieux, je t'adjure que tu ne vueilles tuer mon cygne); 2. 1225 « faire promettre par serment » (Lancelot du Lac, 1re p., chap. 36, éd. 1488 ds GDF. : Gallehaut, faict messire Gauvain, qui tous nous avez ajurez, par le serment que je vous conjuray ores que y vouldriez vous avoir mis). — 1611 (COTGR. s.v. :... to exact an oath of, to put into his oath).
Empr. au lat. adjurare, attesté dep. Plaute au sens de « promettre (avec serment) » (Menaechmi, 616 ds TLL s.v., 713, 4 : per Iovem deosque omnis adiuro... me isti non nutasse); cf. lat. médiév., 1127-1128 « id. » (GALBERTUS, clericus Brugensis, Passio Kardi Boni, comitis Flandriae, 47in ds Mittellat. W. s.v., 198, 46 : ut... contra eum omnes... adjuraverint se nullo modo... illum in comitem... recepturos); au sens de « faire promettre par serment, conjurer (de faire qqc.) » dep. lat. chrét., fréq. dans l'Itala et la Vulgate ds TLL s.v., 713, 24-42. Noter emploi « conjurer (les esprits), les sommer de sortir du corps des possédés », LACT., Inst., 2, 15, 3 ds BLAISE 1954.
STAT. — Fréq. abs. litt. :120.
BBG. — BAILLY (R.) 1969. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — GUIZOT 1864. — SPR. 1967. — THOMAS 1956.

adjurer [adʒyʀe] v. tr.
ÉTYM. XIIIe, ajurer; du lat. adjurare, de ad, et jurare. → Jurer.
1 Théol. S'adresser à (une puissance, Dieu) en prononçant une formule d'exorcisme, dans le rituel catholique.Par ext. Sommer (un esprit, un démon, etc.).
1 Je t'adjure par la terre, par le feu !
Et par la fureur de la terre qui jaillit dans la forme du feu, comme sous une bouche qui suce, et qui est dans le vin que l'on boit, dans le chanvre et dans le pavot, et dans la frénésie qui remplit les devins et les sorcières, et dont je suis possédé ! Je t'appelle, je t'appelle !
Claudel, le Repos du septième jour, in Théâtre, Pl., t. I, p. 808.
2 Commander ou demander à (qqn), en adressant une adjuration. Implorer, prier, supplier. || Je vous adjure d'avoir pitié de lui.
2 J'adjure tout homme sincère de dire s'il ne sent pas au fond de son âme qu'il y a dans le trafic de soi-même quelque chose de servile et de bas.
Rousseau, Lettre à d'Alembert.
3 Je pense à Vandervelde. Il ressemblait à Mazarin, et était, Jaurès mort, le plus grand orateur socialiste. « Vous savez, les hommes sont de curieuses bêtes. J'étais président de la Chambre. La fureur arrive, les pupitres claquent, j'adjure les députés — tout à fait en vain. J'impose une suspension de séance ».
Malraux, Antimémoires, p. 455.
3 Vx ou littér. Prendre à témoin, de façon solennelle. Invoquer.
4 Tombe aux pieds du vieillard, gémis, implore, presse,
Adjure cieux et mers, dieu, temple, autel, déesse (…)
A. Chenier, Bucoliques, p. 133, in T. L. F.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adjurer — Ad*jur er, n. One who adjures. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • adjurer — ADJURER. v. a. Commander au nom de Dieu de faire ou de dire quelque chose. Il s emploie particulièrement dans les exorcismes. Je t adjure de dire vérité. Je t adjure par le Dieu vivant. f♛/b] On l emploie quelquefois dans le style oratoire. Je… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • adjurer — un homme et l assermenter, Adigere sacramento, Adigere iureiurando. Un prestre adjuré ou assermenté par ses saincts ordres, Sacerdos per infulas suas adactus …   Thresor de la langue françoyse

  • adjurer — Adjurer. v. a. Terme dont l Eglise se sert dans les Exorcismes, commander au nom de Dieu, & en vertu du signe de la Croix de faire ou de dire quelque chose &c. Je t adjure de dire verité. je t adjure par le Dieu vivant de &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • adjurer — (a dju ré. Au XVIe s. Bèze dit qu on prononçait a jurer) v. a. 1°   Commander, au nom de Dieu, de faire ou de dire quelque chose, particulièrement dans les exorcismes. 2°   Dans le style oratoire, sommer en faisant appel à la conscience. Je vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ADJURER — v. a. Commander au nom de Dieu de faire ou de dire quelque chose. Il s emploie particulièrement dans les exorcismes. Je t adjure de dire la vérité. Je t adjure par le Dieu vivant.   Il s emploie quelquefois dans le style oratoire. Je vous adjure… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ADJURER — v. tr. Commander au nom de Dieu de faire ou de dire quelque chose. Je t’adjure de dire la vérité. Je t’adjure par le Dieu vivant. Il s’emploie particulièrement dans les exorcismes. Il s’emploie aussi d’une manière générale. Je vous adjure au nom… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • adjurer — See adjure. * * * …   Universalium

  • adjurer — noun One who adjures …   Wiktionary

  • adjurer — n. one who charges or commands earnestly and solemnly; one who entreats, one who pleads …   English contemporary dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.